Culture

Échappée  
Sauvage

Du 23 août au 5 septembre 2021, le Street Art s’est installé dans la Ville : 3 artistes départementaux de renom prennent possession des murs de la Ville. Un week-end de visites autour de ces œuvres aura lieu les 11 et 12 septembre prochains.

Le Projet


 

« Echappée sauvage » est une production de fresques de street art initiée par la Ville.

Pensé autour du sujet de l’animalité, ce projet permet à trois artistes régionaux, A-MO, Delphine Delas et Nasti, de déployer six propositions in situ, au centre-ville ainsi qu’à Cazaux. Une manière de peupler le paysage urbain de figures animales, qu’elles soient littérales, comme c’est le cas pour le travail d’A-MO ou plus allégoriques, comme pour Delphine Delas et Nasti avec la créature du faune et le mythe d’Eurydice.

 

L’ensemble crée un parcours, qui est mis en fiction par un récit imaginé par le scénariste/plasticien Samuel Stento et mis en voix par le comédien Fabien Dutour. Une histoire d’animaux sauvages qui envahissent nos espaces citadins, à retrouver sous chacune des fresques par l’intermédiaire d’un QR Code.

 

Un itinéraire sous la forme d’un bestiaire à ciel ouvert, une véritable échappée sauvage !

 

Pour valoriser l’ensemble de ces fresques un week-end de visites commentées, accessibles gratuitement sur inscription, est organisé les 11 et 12 septembre prochains.

 

Le Programme


 

SAMEDI 11 SEPTEMBRE

Lecture au jardin, jeune public

Devant la fresque de l’artiste A-Mo, une lecture sur le thème de l’animalité en direction des plus jeunes en compagnie d’une bibliothécaire et d’une médiatrice culturelle.

  • De 11h  à 11h45,  jardin du 6 place Gambetta
  • A partir de 5 ans, jusqu’à 10 ans

 

Visite flash

Une courte visite pour parcourir les fresques de street artistes situées au centre de ville.

Une vision partagée entre histoire de l’art urbain et scénario romanesque d’un bestiaire à ciel ouvert.

  • De 11h30 à 12h environ, rendez-vous au jardin du 6 place Gambetta
  • Tout public

 

Balade en vélo

Parcourir l’ensemble des fresques du centre-ville en vélo, au cours d’une visite commentée qui propose une lecture partagée de celles-ci; une proposition entre découverte de l’art urbain, street artistes et thématique animalière.

  • Départ 14h30, durée 1h environ, rendez-vous au 9bis Jean de Grailly
  • Tout public, venir en vélo

 

DIMANCHE 12 SEPTEMBRE

Visite flash
Une courte visite, pour parcourir les fresques des street artistes situées au centre de ville. Une vision partagée entre histoire de l’art urbain et scénario romanesque d’un bestiaire à ciel ouvert.

  • De 11h30 à 12h environ, rendez-vous au jardin du 6 place Gambetta
  • Tout public

 

Rencontre et atelier dessiné

en compagnie de l’artiste Dephine Delas, qui a réalisé la fresque du parking Victor Hugo, un regard sur les fresques situées au centre-ville, suivi d’un atelier où chacun pourra se mettre dans la posture d’un artiste de street art.

  • Départ 14h30, durée 1h30 environ, rdv sur le parking Victor Hugo (face à l’Office de Tourisme)
  • Tout public- adulte à partir de 12 ans

En SAVOIR PLUS

Renseignements – service culture : 05 57 73 69 20

Réservation obligatoire : Billetterie en ligne du théâtre Cravey,

 

Accéder à la billetterie

 

Pass sanitaire obligatoire pour participer aux différentes activités

 

Les Artistes


A-MO

A-MO est né en 1982 et vit à Bordeaux. une technique très personnelle qui consiste à peindre en superposant des tags (signatures stylisées). Ces tags, réalisés principalement à la bombe de peinture ou au marqueur, se chevauchent comme les couches de peinture à l’huile d’un « tableau classique ». L’artiste appelle cela « le Paintag».

 

amo photo1

De près l’observateur ne voit qu’un enchevêtrement de signatures et de mots, de différentes tailles, couleurs et formes. C’est en prenant du recul que l’œuvre révèle une deuxième lecture : les tags se font oublier progressivement et le sujet se dévoile.

Souvent considéré comme l’une des principales dégradations visibles dans les rues, rapidement nettoyé ou recouvert, le tag est ici volontairement mis en avant en devenant la composante exclusive de ses œuvres. A-MO propose ainsi une autre perspective, plus positive et décalée,  de cette discipline indissociable du mouvement graffiti.

 

Un univers coloré et instinctif, la « jungle urbaine » est son principal lieu d’expression et la nature son sujet de prédilection.

 

Découvrir le site internet d'A-Mo

 

 
 
aigrette et sterne

L’aigrette et la sterne


© A-MO

Le Cormoran


© A-MO

Delphine Delas

Delphine Delas

Delphine Delas est née à Bordeaux. Elle crée des personnages mythiques inspirés de civilisations anciennes et de mondes oniriques où la nature domine une humanité contrainte à la métamorphose.

 

Formée en histoire de l’art et en archéologie, elle interroge l’espace urbain. Ses réflexions s’affichent à travers des œuvres murales mais également grâce au mapping, dessins et installations.

Texte du livre LE MUR 2016-2018, édition Hermann, Paris, août 2019

 

Voir son site internet

NASTI

Nasti est né en 1996. Autodictate, il se définit à la fois comme street artiste, plasticien, peintre et sculpteur. Son terrain de jeu favori est la rue : les vieux volets en bois d’impasses oubliées, les portes d’immeubles en décrépitudes, les dalles de pierres noircies par le temps des vieilles bâtissent.

 

Voir son site internet

 

vignette 2

L’après-midi d’un faune


© Delphine Delas

Orphée sans sa muse


©Nasti

samuel stento

Samuel Stento

Le travail de Samuel Stento s’oriente d’abord vers l’illustration, il collabore avec les éditions Cerises, tout en scénarisant plusieurs bandes dessinées, dont la dernière collection des « Fluide Glacial ».

Créant des sculptures et divers dispositifs en lien avec le thème de l’animalité, Samuel tisse des fictions de personnages tout droit sortis de dessins illustrés.

Pour échappée sauvage Samuel conçoit un récit qui dessine un parcours au fil de chacune des fresques, à entendre par l’intermédiaire de QR Codes.

 

Voir son site internet 

Les lieux


 

Le choix des sites a participé d’un ensemble de critères : visibilité, corrélation plus ou moins direct avec la thématique (végétalisation du site), situation géographique liée à une dynamique de parcours.

Une résonance à Cazaux, pour indiquer la géographie du territoire et ouvrir une perspective du récit à l’extérieur du parcours de visites commentées

Les cinq sites

Façade de l’entrepote(s), 9 bis Jean de Grailly 

Place Gambetta, au 6 et au 12 de la place

Prés salés Ouest, 11 avenue du Général Leclerc

Parking Victor Hugo

Salle des fêtes de Cazaux, 20 rue du Maréchal Leclerc

 

6 fresques à découvrir, autant de repères d’une identité des lieux renouvelée artistiquement

 

Voir les lieux sur la Carte