Culture

Échappée  
Sauvage 2022

Du 06 juin au 06 juillet 2022, une production d’art urbain dans la ville «D’après Nature» sujet de cette seconde édition, convie les artistes Rouge, Jean Rooble, Laurent Cerciat, Sébastien Thébault Belarra et Nathalie Man à venir produire 5 fresques et 1 œuvre sur mobilier urbain.

Le Projet


 

La Ville de La Teste de Buch, organise la deuxième édition de son temps fort autour du « street art ». Cette année, les artistes Rouge, Jean Rooble, Sébastien Thébault, Kegrea et Laurent Cerciat vont créer des œuvres autour de la thématique « D’après nature ».

Le sujet « D’après Nature », s’inscrit dans le prolongement de la première édition autour de « l’animalité », en faisant référence d’une part à la peinture, (désignant dans l’histoire de l’art le fait de peindre d’après un modèle) et d’autre part à l’environnement, à l’heure d’une écologie urbaine.

Cinq fresques et une œuvre sur mobilier urbain seront produites, complétant les œuvres de la première édition, liées à l’animalité, réalisées par les artistes A-MO, Delphine Delas et Nasti.

Un ensemble d’évènements sont proposés pour rencontrer les artistes et appréhender leurs démarches de création au travers de rendez-vous singuliers, ludiques et créatifs. Vous pouvez retrouver les informations détaillées de la première édition en cliquant sur le bouton ci-dessous :

 

Voir la première édition d'échappée sauvage

 

Le Programme


 

Au pied du mur, rencontre avec l’artiste

un temps de libre échange dédié avec chacun des artistes :

Laurent Cerciat – Place Gambetta, dimanche 12 juin de 15h à 17h.

Rouge – Gymnase Pierre de Coubertin, mercredi 15 juin de 15h à 17h et samedi 18 juin de 14h à 16h.

Jean Rooble :  Pignon de l’école de bridge, Centre culturel Pierre Dignac, samedi 18 juin de 14h à 16h et Passage Juliette Drouet, La Teste Centre, mardi 21 juin de 17h à 19h.

Sébastien Thébault Belarra -Théâtre Cravey, rue Gilbert Sore, samedi 2 juillet de 15h à 17h.

Kegrea – parking derrière l’Ecole Gambetta, La Teste Centre, jeudi 23 juin de 17h à 19h.

 

photo rouge

Les temps forts

Samedi 11 juin de 15h à 17h, place Gambetta La Teste, « Mauvaise herbes, atelier de dessin végétal dans l’espace public ».

En compagnie de l’artiste Laurent Cerciat, venez créer une œuvre proche du Land art en dessinant à partir de mousse végétal, des plantes qui poussent dans nos espaces urbains.

Une expérience artistique qui n’exige aucun prérequis et qui permet de croiser l’art et la botanique.

  • Tout public (réservation conseillée : 05 57 73 69 42)

Samedi 18 juin de 10h à 12H, Maison de quartier de Cazaux, « Atelier d’écriture poétique avec l’autrice et street artiste Nathalie Man ».

A l’instar de l’œuvre/affiche présente au Centre-ville de la Teste depuis le 6 juin, Nathalie Man partagera sa démarche de création, afin que les participants réalisent des textes personnels, affichés ensuite dans la ville. Nathalie Man, poétesse, écrivaine et street-artiste affiche ses poèmes dans les rues (ou les espaces publics) depuis 2013 en France et
ailleurs.

  • Public adulte, (réservation conseillée : 05 57 73 69 42)

 

 Mercredi 29 juin de 15h à 16h30, place Gambetta La Teste « Jardins trottoirs, balade urbaine à la recherche des plantes sauvage »

La balade urbaine, initialement prévue mercredi 08 juin, est reportée au mercredi 29 juin 2022

Une ballade en compagnie de Laurent Cerciat à la découverte des plantes sauvages qui poussent dans nos espaces urbains; une manière de partager le travail de cet artiste, dont les œuvres sont proches du mouvement du Land art.

Laurent Cerciat dans le cadre d’Echappée Sauvage, réalisera des graffs à partir de mousse végétal représentant des plantes présentes sur le territoire.

  • Tout public (réservation conseillée : 05 57 73 69 42)
Visuel Laurent Cerciat

Atelier de dessin végétal


© Laurent Cercia

NM au format

Production d’affiches, poèmes aux abords de la biblio


© Nathalie Man

Mercredi 22 juin à 17h15, Hall de la Mairie. « Vernissage de l’exposition les Échappées de l’art urbain »

Vernissage de l’installation Les Echappées de l’art urbain réalisée par une classe de troisième du collège Henri Dheurle, sous la tutelle de leur enseignante Sandie Lannot et de leur documentaliste Armelle Manégat, dans le cadre des itinéraires du Département de la Gironde. Un projet d’éducation artistique et culturel construit en collaboration avec le service culture.

 

visuel art urbain

 

Dimanche 26 juin à 11h, « Visite commentée des fresques présentes au centre-ville »

Un parcours qui croise les éditions et invite à découvrir les artistes et leurs démarches au cours d’une réflexion « D’après nature », référence à l’art pictural et à l’environnement à l’heure d’une écologie urbaine.

  • Tout public. Rendez-vous place Edmond Doré, entre l’hôtel de ville et la Biblio.  Durée 1H environ (Réservation conseillée : 05 57 73 69 42)

 


La Biblio

La Biblio participe également à cette édition d’échappée sauvage et propose durant un mois de nombreuses animations en lien avec le Street Art

 

Lundi 6 juin // production d’affiches/poèmes par Nathalie Man, autrice et street artiste

  • Sur la façade de la Biblio, place Edmond Doré.

 

Mercredi 15 et samedi 18 juin de 14h à 17h à la Biblio // Atelier Jeux Vidéo « Kingspray Graffiti VR »

Une immersion pour se glisser dans la peau d’un street artiste.

  • A partir de 12 ans, de 14h à 17h
  • Réservation conseillée : 05 57 73 69 42

 

photo keith haring

Samedi 25 juin, de 10h30 à 12h à la Biblio //  projection de film sur Keith Haring

Qui mieux que Keith Haring incarne par son œuvre, l’idée d’un art immédiatement destiné à tous ? Un film qui retrace la vie de ce fils prodigue du street art, dans le milieu New Yorkais des années 80.

Un documentaire passionnant qui donne à voir les fulgurances de ce jeune artiste.

  • Réservation conseillée : 05 57 73 69 42

 

Mercredi 29 juin de 10h à 11h // Partir en livre, lecture sur la plage de Cazaux

Une animation les pieds dans le sable, pour un moment de lecture autour des street art, découverte d’histoire d’artistes, récit sur l’art urbain et autres aventures artistiques.

  • à partir de 6 ans

Les artistes


ROUGE

Rouge est diplômée de l’Ecole des Beaux-Arts de Bordeaux, elle développe un travail intuitif déterminé par ses conditions d’apparition dans un espace social, architectural et culturel donné, parallèlement à des recherches d’atelier autour de la picturalité en elle-même.

 

Rouge Hartley sur instagram

JEAN ROOBLE

Né à Versailles en 1981, Jean Rooble est un artiste plasticien et graffeur autodidacte. Il travaille à la bombe de peinture, à main levée et n’utilise ni pochoir, ni projection. Depuis plusieurs années, son travail est axé sur la réalisation de portraits hyperréalistes, sur murs ou sur toiles. « Humain, je peins des humains et c’est le fil conducteur de ma vie. Associer le modèle à la démarche c’est quelque chose qui me tient à coeur. »

 

Le site de Jean Rooble

KEGREA

Kegrea, né en 1988, vit et travaille à Angoulême. Artiste plasticien, il travaille à la collecte de traces, de documents de toute sorte, de photographies de lieux, de personnes, devenus invisibles. La matière trouvée est un point de départ pour lui redonner vie et sauver une part d’humanité de l’oubli. L’histoire devient un matériau comme la toile ou la couleur. C’est un travail d’ethnologie, d’archéologie contemporaine qui se traduit en installations, en peintures ou sous toute autre forme créatrice.

 

Le site de Kegrea

 

LAURENT CERCIAT

Laurent Cerciat questionne notre rapport à la nature, à travers une référence à l’histoire des jardins et des paysages. Des déambulations dans l’espace urbain ou rural sont l’occasion de porter un regard nouveau sur l’environnement ordinaire, et une attention particulière à la flore spontanée. En résultent des séries photographiques, des sculptures ou des installations éphémères, évoquant le monde végétal ou le mettant en scène.

 

Le site de Laurent Cerciat

SEBASTIEN THEBAULT

Diplômé de l’Ecole des Beaux-Arts de Bordeaux en 2008, ses préoccupations artistiques sont essentiellement liées à l’abstraction géométrique. Il nourrit sa peinture de nombreuses expériences singulières, comme son travail de signalétique pour le CHU de Bordeaux qui lui permet de rationaliser son rapport aux formes et aux couleurs. On pourrait aussi bien parler de sa production autodidacte musicale qui ajoute une dimension à sa vision globale et tridimensionnelle.

 

Sébastien Thébault sur Instagram

Nathalie MAN

Nathalie Man est autrice poétesse et street artiste. Elle a poursuivi des études de littérature , de philosophie et de sciences politiques. Elle voyage en Europe et en Asie et commence à afficher ses
street poèmes en 2013. Elle publie plusieurs ouvrages, tel que Perception ou  » le Journal d’Elvire » , journal intime fictionnel qui permet de se plonger dans plusieurs périodes historiques. elle mène actuellement des projets d’écriture et de création dans des actions de territoires, telle qu’une résidence dans la communauté d’agglomération de Rochefort Océan.

 

Voir le site de Nathalie Man

 


Les lieux

Le choix des sites a participé d’un ensemble de critères : visibilité, corrélation plus ou moins direct avec la thématique (végétalisation du site), situation géographique liée à une dynamique de parcours.

 

Voici la liste des sites pour la production des œuvres de l’édition 2022

 La Biblio, bibliothèque municipale, 2 allée Clémenceau, La Teste Centre – Nathalie Man, affiche/poème, 6 juin

 Place Gambetta, bâtiment Franklin, La Teste Centre – Laurent Cerciat, dessins végétaux, les 11 et 12 juin

 Gymnase Pierre de Coubertin, La Teste Centre – Rouge, peinture narrative, du 13 au 19 juin

 Pignon du centre culturel Dignac, Pyla-sur-Mer – Jean Rooble, peinture hyperréaliste, du 13 au 19 juin

 Passage Juliette Drouet, La Teste Centre – peinture hyperréalisme, Jean Rooble, les 20 et 21 juin

 Parking Gambetta, 20 rue du 14 juillet, La Teste Centre – Kegrea, peinture, du 22 au 26 juin

 Théâtre Pierre Cravey – rue Gilbert Sore, La Teste Centre – Sébastien Thébault, les 14, 24, 25 et 26 juin

 

VOIR LES LIEUX SUR LA CARTE

Voir en plein écran