# Exposition

ALIOS 2019 | performances

samedi 12 octobre à 15h30

Esplanade Edmond Doré

Tout public

gratuit

https://www.instagram.com/h3lloh3lloworld

La Visite d’ouverture du Festival Alios 2019 aura lieu le samedi 12 octobre 2019 à 15h30 sur l’esplanade Edmond Doré.

Visite du festival en compagnie des artistes et du commissaire 

Deux performances proposées au cours de la visite :

 

 

« Hello World »

Laurent Lacotte & Arthur Mayadoux

performance en protocole répétitif / performeuse : Regina Demina / photo : ©Salim Santa-Lucia 2018

« Le portrait de moi, ce sont les autres qui doivent le faire »

Marguerite Duras

« Hello World » s’incarne en jeune femme contemporaine qui produit et performe son image via un storytelling 2.0 lors du vernissage de la biennale ponctué par un protocole récurrent incluant un smartphone et un compte Instagram dédié.

Cette performance convoque les espaces quotidiens de la narration et de la construction du soi numérique usités par le plus grand nombre. L’an deux-mille révolu, ce ne sont pas les écrans de télévision qui sont partout mais ceux de nos téléphones intelligents. Ces objets greffés à nos existences sont des générateurs complices de nos séquences narratives échangées contre celles de ceux que nous suivons. L’infra-ordinaire ne s’écrit plus dans le sanctuaire des carnets de notes mais vient nourrir un flux continu interrogé par chacun, à chaque connexion. Notre quart-d’heure de célébrité explose en posts de quinze secondes affluant dans ce miroir partagé où Narcisse like pour que le miroir ne cesse de réfléchir.

La vie courante se raconte, se sponsorise, se vend en mots filmés où le discours semble s’être absenté pour faire la place belle au simulacre de l’expérience vraie. Faire-montrer-dire le quotidien à une multitude de spectateurs apparaît comme un mode de vie. Il se crée un espace nouveau où existence et contribution de chacun au spectacle est la norme. Nous sommes auteurs, metteurs en scène et acteurs d’un habituel que nous voudrions extraordinaire.

« Hello World» s’attèle à expérimenter ces procédés narcissiques en les réitérant dans une fréquence inhabituelle et en les propulsant dans les espaces numérique et public.

 

 

 

« Et moi et toi et eux »

Pierre Andrieux

L’origine du langage humain a toujours suscité l’intérêt de penseurs et scientifiques. Ainsi les théories sont nombreuses. Si on a longtemps pensé que le langage s’est développé par les nécessités de l’existence, tel le la chasse pour se nourrir et la guerre pour défendre son territoire de chasse, d’autres théories apparaissent : celle du lien social, et celle de la mère devant s’occuper de ses enfants, les rassurer. C’est à partir de ces thèses que Pierre Andrieux initie sa performance « et moi et toi et eux ».

Vit et travaille à Bordeaux

Les performances de Pierre Andrieux puisent dans la poésie vocale expérimentale explorant la dimension corporelle du langage ainsi que les connections inconscientes qui peuvent opérer à la construction d’un discours dévoilant progressivement une réflexion sur la condition humaine. Dans ses performances Pierre Andrieux incarne des individus qui se découvrent face à leur propre corps, à la société, à l’environnement ou à l’histoire de nos ancêtres.

Parallèlement à la pratique de la performance, Pierre Andrieux a réalisé des interventions in situ, avec une attention particulière aux problématiques sociologiques liées aux développements contemporains des configurations urbaines, via leur détournement. Son film La plage des Shadoks, réalisé en collaboration avec Fabrice Marache, a été montré dans de nombreux festivals.

 

Tout ALIOS