# Exposition

Deborah Bowmann | ALIOS 2019

Du samedi 12 octobre au vendredi 25 octobre

Esplanade Edmond Doré

Tout public

gratuit

https://www.deborahbowmann.com/

Etude pour bottes, 2018 / Medium : flocage sur bois, polystyrène laqué

Vivent et travaillent à Bruxelles

Fondée en 2014 par les artistes Amaury Daurel et Victor Delestre, Deborah Bowmann est une identité hybride dont une des principales aspirations est de repenser la figure de l’artiste, en proposant un système d’échange entre une identité artistique et un espace d’exposition.

Développant une narration autour d’une galeriste fictionnelle appelée ‘Deborah Bowmann’, il s’agit pour les artistes d’agir comme employés et représentants de cette firme imaginaire, proposant de facto un modèle de l’artiste en tant que travailleur.

Produisant des œuvres sous le nom de Deborah Bowmann et dirigeant un espace à Bruxelles portant le même nom, l’idée pour ce duo est de penser une articulation entre une pratique d’atelier et une pratique curatoriale.

La nébuleuse Deborah Bowmann consiste en la fusion des espaces et des esthétiques propres à la galerie d’art et à la grande distribution, par des liens tacites existants entre le monde de l’art et celui du commerce. Les deux artistes procèdent à des gestes d’appropriation et de distorsion des codes propres à ces deux espaces. Depuis les vocabulaires esthétiques jusqu’aux systèmes économiques en passant par les modes de communication, il s’agit pour

Amaury Daurel et Victor Delestre de manipuler ces systèmes de signes comme des matériaux à remodeler, des normes à sculpter.

Deborah Bowmann promeut ainsi le développement de modes d’exposition alternatifs, autant pour les artistes et designers de différents horizons qu’ils invitent et avec qui, ils collaborent dans leur espace d’exposition bruxellois.

Les œuvres du duo ne sont jamais à proprement parler des sculptures mais plutôt des présentoirs. Comme une mise en perspective de leur réflexion, ils produisent des formes dont le statut hésite entre matériel de promotion et sculpture, s’adapte aux différents contextes du monde du commerce et du monde de l’art. Il s’agit pour Amaury Daurel et Victor Delestre de questionner les modes de production et d’exposition traditionnels en rapport avec la société contemporaine et les réalités économiques et idéologiques, dans une posture à la fois critique et humoristique.

Esplanade Edmond Doré          Tout ALIOS