Accueil > La Mairie > Sécurité > Concertation sur le Plan de Prévention du Risque de Submersion Marine (...)

Concertation sur le Plan de Prévention du Risque de Submersion Marine (PPRSM)

mardi 15 mars 2016

Les mercredi 30 mars et mardi 5 avril se tiendront deux réunions publiques de concertation sur le Plan de Prévention du Risque de Submersion Marine du Bassin d’Arcachon.

La concertation publique sur le Plan de Prévention du Risque de Submersion Marine est officiellement engagée. Deux réunions publiques sont prévues au nord et au sud du bassin, les :

• mercredi 30 mars à 17h30 à la Maison des Associations de Gujan-Mestras
• et mardi 5 avril à 18h00 à la salle Brémontier d’Arès

 

Une concertation ouverte à tous

Ces rencontres permettront aux habitants de mieux appréhender ce risque et de comprendre les enjeux de cette démarche réglementaire menée par l’Etat en étroite collaboration avec les collectivités territoriales et notamment le syndicat intercommunal du Bassin d’Arcachon (SIBA). Les participants pourront poser leurs questions aux représentants des services de l’État et à leur bureau d’études.
Prévenir le risque par une meilleure maîtrise de l’urbanisation
La finalité du PPR Submersion Marine est de prévenir le risque en réglementant les constructions dans les zones inondables ; les mesures préventives pouvant aller de la simple prescription jusqu’à l’interdiction de construire.
Dans un premier temps, il s’agit de représenter une submersion marine d’importance majeure : jusqu’où se propagerait l’eau à terre ? Quelle en serait la hauteur et la vitesse ?

 

Une submersion marine « centennale » modélisée

La direction départementale des territoires et de la mer de la Gironde présentera les résultats du travail scientifique qui a permis de calculer et représenter un événement ayant 1 probabilité sur 100 de se produire chaque année (dit « événement centennal »). Ces études intègrent également les conséquences du changement climatique sur le niveau marin.
Partant de la hauteur du niveau marin au large, les volumes d’eau entrant dans le Bassin ont été calculés afin de déterminer les niveaux d’eau au rivage puis les débordements dans les terres (urbanisées ou non).

 

Quels ouvrages de protection prendre en compte ?

Ces études suivent une méthodologie nationale précisant les modalités de prise en compte des ouvrages de protection. Un ouvrage ne peut être considéré comme protecteur que si sa robustesse face à l’évènement a été vérifiée et si sa pérennité est garantie sur le long terme. Dans tous les cas, des brèches sont simulées sur la digue pour prendre en compte le risque de rupture, particulièrement dangereux pour les biens et les personnes situés derrière l’ouvrage.

 

En savoir plus sur internet

Le site Internet des services de l’État en Gironde www.gironde.gouv.fr propose une rubrique dédiée au PPR Submersion Marine du Bassin d’Arcachon. Les internautes peuvent notamment visualiser en ligne les cartes représentant les hauteurs d’eau dans les zones submergées.

 

Télécharger le communiqué avec les contacts presse préfectoraux

PDF - 41.6 ko
Communiqué de presse sur le PPRSM de la Préfecture d’Aquitaine